Macron-Orbán en Hongrie : la présidence française de l’UE débute par un service « plus que minimum » sur les LGBTI+

Lundi 13 décembre, Macron a officiellement été reçu par Viktor Orbán, Premier ministre de droite ultra religieux et autoritaire d’une Hongrie où l’état de droit est rogné comme il ne l’a jamais été depuis la chute du Mur. La discussion entre les responsables politiques a tristement déçu. La présidence française de l’Union européenne (qui débute dans 2 semaines) commence donc par un constat d’impuissance face aux régimes européens violant les valeurs et les textes de l’UE dont ils tirent pourtant profit.