Lettre ouverte transnationale aux autorités européennes : être aux côtés des LGBTI hongrois, pour la démocratie et l’état de droit

Le gou­verne­ment de Vik­tor Orbán a, à nou­veau, choisi d’at­ta­quer l’é­tat de droit et les minorités, et il a désigné les per­son­nes trans comme ses pre­mières vic­times.
L’Europe ne peut plus rester silen­cieuse