HES, c’est quoi ?

Débattre et agir pour l’égalité et l’émancipation

Mais qu’est-ce que c’est, HES LGBTI+ (les­bi­ennes, gais, bis, trans et inter­sex­es) ? Avant de nous rejoin­dre ou de deman­der à nous ren­con­tr­er (onglet « con­tact » dans le ban­deau en haut), voici de quoi vous faire une idée.

Depuis 1983, HES – l’acronyme pour Homo­sex­u­al­ités et Social­ismes – rassem­ble des per­son­nes LGBTI+ (les­bi­ennes, gais, bis, trans, inter­sex­es et plus), c’est une asso­ci­a­tion loi 1901 qui tra­vaille à faire avancer la large famille social­iste et rad­i­cale, toutes les forces de la gauche et de l’écologie dans leurs réflex­ions et leurs propo­si­tions sur l’égalité et l’émancipation, con­tre les dis­crim­i­na­tions des les­bi­ennes, des gays, des bis, des trans et des inter­sex­es.

 

Republique

Hier, HES par­tic­i­pait à l’élaboration du Pacs — le pacte civ­il de sol­i­dar­ité —, à la pénal­i­sa­tion des dis­crim­i­na­tions, à la recon­nais­sance de la dépor­ta­tion des homo­sex­uels pen­dant la Sec­onde Guerre mon­di­ale, à la lutte pour l’égalité des droits dans le domaine pro­fes­sion­nel, à l’ouverture du mariage et de l’adoption aux cou­ples homo­sex­uels.

 

Aujourd’hui, HES, ce sont des hommes et des femmes, mem­bres ou non du Par­ti social­iste ou du Par­ti rad­i­cal de Gauche, quelles que soient leur iden­tité de genre et leur ori­en­ta­tion sex­uelle, qui se réu­nis­sent, débat­tent et lut­tent ensem­ble con­tre les dis­crim­i­na­tions, pour l’égalité de dig­nité et l’émancipation, qui sont au cœur du com­bat de la gauche poli­tique depuis plus d’un siè­cle. Un com­bat qui ambi­tionne de don­ner à cha­cune et à cha­cun les capac­ités économiques, sociales, civiles de maîtris­er son exis­tence, autant qu’il est pos­si­ble.

 

Con­crète­ment, HES se bat con­tre les dif­fi­cultés que con­nais­sent les cou­ples bina­tionaux de même sexe, con­tre celles que vivent les trans, con­tre celles qui pèsent sur les séroposi­tifs. HES revendique notam­ment la facil­i­ta­tion du change­ment d’état civ­il pour les per­son­nes trans, l’ouverture de la pro­créa­tion médi­cale­ment assistée (PMA) à toutes les femmes, l’encadrement éthique de la ges­ta­tion pour autrui (GPA)…

 

HES réflé­chit aux prob­lé­ma­tiques de la san­té et du vieil­lisse­ment des les­bi­ennes, des gays, des bis et des trans, et des prob­lèmes spé­ci­fiques qui se posent à eux et à elles selon les milieux dans lesquels ils ou elles vivent (par exem­ple milieux fer­més : hôpi­taux, pris­ons, casernes, inter­nats…, ou dif­férences entre milieu rur­al et milieu urbain ou encore entre cen­tre villes et ban­lieues).

 

HES s’investit aux côtés de nom­breuses asso­ci­a­tions de défense des droits de l’Homme tra­vail­lant ou non sur les ques­tions LGBT. HES est mem­bre de nom­breuses asso­ci­a­tions organ­isatri­ces des Gay-pride et March­es des fiertés, de nom­breux cen­tres LGBT en France. Elle est aus­si adhérente d’ILGA-Europe, la branche européenne de l’International Les­bian & Gay Asso­ci­a­tion, et mem­bre fon­da­trice de Rain­bow Rose, le réseau LGBT asso­cié au Par­ti social­iste européen et qui fédère des asso­ci­a­tions et groupes LGBT au sein des par­tis social­istes, soci­aux-démoc­rates et tra­vail­listes en Europe.

HES est dev­enue organ­isme asso­cié du Par­ti social­iste en 2015, elle est dev­enue organ­isme asso­cié du PRG en 2019.

 

Pour nous rejoin­dre et pour adhér­er en ligne il te suf­fit de cli­quer sur le pic­togramme.