Pour une Europe des droits LGBTI+ : HES publie 40 propositions pour les élections européennes de juin 2024

À 4 mois des élections européennes, HES publie 40 propositions sur les droits LGBTI+ à destination des candidat·es de la liste du Parti Socialiste et de ses partenaires pour les élections européennes du 9 juin 2024.

À l’heure où les mouvements réactionnaires et les droites extrêmes gagnent du terrain, nous nous refusons au fatalisme et entendons contribuer à construire demain avec la gauche  une Europe plus juste, plus inclusive, plus égalitaire et plus solidaire.

Robert Badinter : Ce que nous lui devons.

Robert Badinter nous a quittés ce jour. Infatigable combattant pour les libertés, fils de déporté, grand avocat, il a été un des responsables politiques qui aura permis aux 1eres revendications des collectifs de personnes  homosexuelles de trouver un écho dans la loi en abrogeant le délit d’homosexualité dès 1982. Il a œuvré toute sa vie pour les droits humains, pour le bien commun, rendant notre société un peu meilleure. 

Le syndicat de la famille (ex Manif pour tous) n’est pas le bienvenu à Marseille !

Les socialistes des Bouches-​​du-​​Rhône ont été informés de la venue ce jeudi 1er février à 19h30 à l’Ecole EMD Business School dans le 3e arrondissement du Syndicat de la Famille et de sa Présidente Ludivine de La Rochère pour une conférence intitulée « Le wokisme, danger pour la famille ».

École Stanislas : de la dérive d’un établissement à celle du Gouvernement

À peine nommée, la nouvelle Ministre de l’Education Nationale, des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, Amélie Oudéa-​​Castéra a, malgré elle, mis les projecteurs sur l’établissement catholique privé sous contrat avec l’Etat Stanislas, où elle scolarise ses enfants et sur le traitement accordé par son prédécesseur, Gabriel Attal, à un rapport pourtant accablant de l’Inspection générale de l’Education Nationale sur cet établissement. 

Gouvernement Attal : l’habit ne fait pas le moine !

Gabriel Attal,  premier 1er Ministre ouvertement homosexuel, vient d’annoncer la composition du nouveau Gouvernement : de nouveaux Ministres ouvertement hostiles à l’égalité des droits y figurent, envoyant un signal très inquiétant aux personnes LGBTI. 

Pour une Europe des droits LGBTI+ : HES publie 40 propositions pour les élections européennes de juin 2024

Pour une Europe des droits LGBTI+ : HES publie 40 propositions pour les élections européennes de juin 2024

À 4 mois des élections européennes, HES publie 40 propositions sur les droits LGBTI+ à destination des candidat·es de la liste du Parti Socialiste et de ses partenaires pour les élections européennes du 9 juin 2024.

À l’heure où les mouvements réactionnaires et les droites extrêmes gagnent du terrain, nous nous refusons au fatalisme et entendons contribuer à construire demain avec la gauche  une Europe plus juste, plus inclusive, plus égalitaire et plus solidaire. 

Robert Badinter : Ce que nous lui devons.

Robert Badinter : Ce que nous lui devons.

Robert Badinter nous a quittés ce jour. Infatigable combattant pour les libertés, fils de déporté, grand avocat, il a été un des responsables politiques qui aura permis aux 1eres revendications des collectifs de personnes  homosexuelles de trouver un écho dans la loi en abrogeant le délit d’homosexualité dès 1982. Il a œuvré toute sa vie pour les droits humains, pour le bien commun, rendant notre société un peu meilleure. 

Le syndicat de la famille (ex Manif pour tous) n’est pas le bienvenu à Marseille !

Le syndicat de la famille (ex Manif pour tous) n’est pas le bienvenu à Marseille !

Les socialistes des Bouches-​​du-​​Rhône ont été informés de la venue ce jeudi 1er février à 19h30 à l’Ecole EMD Business School dans le 3e arrondissement du Syndicat de la Famille et de sa Présidente Ludivine de La Rochère pour une conférence intitulée « Le wokisme, danger pour la famille ».

École Stanislas : de la dérive d’un établissement à celle du Gouvernement

École Stanislas : de la dérive d’un établissement à celle du Gouvernement

À peine nommée, la nouvelle Ministre de l’Education Nationale, des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, Amélie Oudéa-​​Castéra a, malgré elle, mis les projecteurs sur l’établissement catholique privé sous contrat avec l’Etat Stanislas, où elle scolarise ses enfants et sur le traitement accordé par son prédécesseur, Gabriel Attal, à un rapport pourtant accablant de l’Inspection générale de l’Education Nationale sur cet établissement. 

Avis sans appel de la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme (CNDCH) sur le plan national d’actions pour l’égalité des droits, contre la haine et les discriminations anti LGBT+ 2020 – 2023

Avis sans appel de la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme (CNDCH) sur le plan national d’actions pour l’égalité des droits, contre la haine et les discriminations anti LGBT+ 2020 – 2023

Dans un avis adopté en séance plénière le 30 novembre dernier, la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme (CNCDH), autorité indépendante de protection et de promotion des droits humains,  a rendu publique son évaluation du plan national d’actions pour l’égalité des droits, contre la haine et les discriminations anti LGBT+ pour  la période 2020 – 2023.

Fruit d’un travail approfondi, l’évaluation du Plan 2020 – 2023 par la CNCDH est très critique alors que le nouveau a été élaboré et annoncé en juillet dernier sans attendre la publication de cet avis.

Journée mondiale de lutte contre le sida : 40 ans après la découverte du virus, toujours mobilisé·es !

Journée mondiale de lutte contre le sida : 40 ans après la découverte du virus, toujours mobilisé·es !

Communiqué de presse commun avec le Parti Socialiste et les Jeunes Socialistes

Le 1er décembre, Journée Mondiale de lutte contre le sida, permet de mettre en lumière les réalités de l’épidémie dans le monde et en France. 40 ans après la découverte du virus et alors que 39 Millions de personnes vivent avec le VIH/​​sida de par le monde, cette journée est l’occasion de se souvenir de celles et ceux qui ont perdu la vie à cause de cette maladie, de parler prévention, d’informer, de soutenir la recherche et de lutter contre la sérophobie.

Demain, 25 novembre,  marchons contre les violences sexistes et sexuelles !

Demain, 25 novembre, marchons contre les violences sexistes et sexuelles !

A l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes et alors que 121 féminicides ont déjà été décomptés cette année, HES tient à rappeler son soutien aux luttes féministes, contre toutes les violences sexistes et sexuelles envers les femmes, les minorités sexuelles et de genre. 

Malgré des annonces, des opérations de communication et quelques mesures de la part des différents gouvernements Macron, la prise en charge des violences sexistes et sexuelles reste insuffisante. 

Alors cette année encore, nous marcherons entre autre pour demander  plus de moyens, des politiques de prévention des violences de genre plus efficaces et un accompagnement et un soutien des victimes enfin à la hauteur.

Proposition de loi portant réparation des personnes  condamnées pour homosexualité entre 1942 et 1982 : inscrire enfin notre Histoire dans les textes de la République

Proposition de loi portant réparation des personnes condamnées pour homosexualité entre 1942 et 1982 : inscrire enfin notre Histoire dans les textes de la République

Mercredi 22 novembre, dans le cadre d’une niche parlementaire réservée au Groupe Socialiste, Ecologiste et Républicain, le Sénat a examiné une proposition de loi déposée par le sénateur socialsite de l’Hérault Hussein Bourgi portant réparation des personnes condamnées pour homosexualité entre 1942 et 1982.

Jeunes trans : en mémoire de leurs morts, luttons pour leur vie

Jeunes trans : en mémoire de leurs morts, luttons pour leur vie

[Tribune collective à l’initiative d’ACCEPTESS‑T à retrouver en intégralité sur le site de Libération]

Depuis 1999, les communautés trans se retrouvent le 20 novembre à l’occasion du Jour du souvenir trans. C’est une journée de lutte, de deuil et de mémoire. Chaque année, nous rendons hommage à des personnes tuées, d’autres emportées par la pauvreté, le VIH ou le suicide. Elles étaient au moins 17 cette année en France. Elles avaient entre 17 ans et 35 ans. Ces morts sont politiques et sont les conséquences directes des violences et discriminations à l’encontre de la jeunesse trans.

Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire : Croire les victimes, encore et toujours

Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire : Croire les victimes, encore et toujours

Le 7 janvier dernier, Lucas, 13 ans, collégien, s’est suicidé.  Ses parents et proches sont catégoriques : il était victime de harcèlement à caractère homophobe. Pleine de courage, sa famille a déposé plainte et quatre agresseurs ont été reconnus coupables en première instance. HES avait salué cette décision de justice. Elle contribuait à reconnaître la parole des victimes de ces faits de harcèlement et d’homophobie en milieu scolaire, elle contribuait à ouvrir la voie à l’encore trop faible libération de la parole sur ces situations que subissent trop de jeunes et particulièrement de jeunes LGBTI+.

Devant les violences faites aux personnes intersexes, la société civile se mobilise !

Devant les violences faites aux personnes intersexes, la société civile se mobilise !

Appel inter-​​associatif à l’initiative du Collectif Intersexe Activiste – OII France

Le samedi 4 novembre 2023 à 17h30, nous, organisations de la société civile française, nous rassemblerons devant le Musée d’Histoire de la Médecine à Paris pour montrer notre engagement en faveur des droits des personnes intersexes. 

Ce lieu de rassemblement est fortement symbolique. Les protocoles actuels visant l’éradication des traits intersexes n’ont leur place que dans ce bâtiment : ni dans les facs de médecine, ni dans les centres de référence pour les “anomalies du développement génital”. 

Nous n’oublions pas non plus qu’à quelques mètres de là, il y a 155 ans, Herculine Abel Barbin se donnait la mort, face aux normes de genre qui écrasaient déjà les personnes intersexes.