Le réseau d’HES

Seul on va plus vite, mais ensem­ble on va plus loin.

Nos adhésions

HES est une asso­ci­a­tion française mem­bre de plusieurs groupes et struc­tures LGBTI+ ou de défense des droits humains en France et dans le monde.

Nous sommes adhérents de l’Inter-LGBT (struc­ture interas­so­cia­tive nationale française) et de l’ILGA Europe, le chapitre européen de l’IL­GA. Par ailleurs, HES est aus­si mem­bre, au titre de ses délé­ga­tions locales, des cen­tres LGBT et interas­so­cia­tives régionales exis­tantes où un groupe est présent (LGP de Lyon, LA Sta­tion à Stras­bourg, GAGL45 à Orléans…)

L’Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans (Inter-LGBT)

créée sous le nom de Les­bian & Gay Pride Ile-de-France en 1999, par­ticipe d’un mou­ve­ment qui, depuis 30 ans, inscrit sur la place publique la ques­tion de l’orientation et de l’identité de genre, par le biais de man­i­fes­ta­tions reven­dica­tives à car­ac­tère fes­tif.

Son but : lut­ter con­tre les dis­crim­i­na­tions fondées sur les mœurs, l’orientation ou l’identité de genre, dans le cadre de la pro­mo­tion des droits humains et des lib­ertés fon­da­men­tales.

ILGA-Europe

ILGA-Europe est la Région Europe de l’ILGA, l’International Les­bian & Gay Asso­ci­a­tion (Asso­ci­a­tion Les­bi­enne & Gay Inter­na­tionale). Nous mili­tons pour l’égalité des droits et le respect des Droits de l’Homme pour les per­son­nes les­bi­ennes, gay, bisex­uelles et trans­gen­res (LGBT) en Europe. ILGA-Europe est une organ­i­sa­tion non gou­verne­men­tale qui regroupe et représente d’autres organ­i­sa­tions, prin­ci­pale­ment des asso­ci­a­tions LGBT au niveau européen. Il y a près de 600 organ­i­sa­tions provenant de 54 pays d’Asie cen­trale.

ILGA-Europe milite pour un monde dans lequel les Droits de l’Homme sont respectés pour tous, et où toute per­son­ne peut bénéficier de droits égaux, sans subir de dis­crim­i­na­tions basées sur son ori­en­ta­tion sex­uelle ou son identité/expression de genre

Égides

Une alliance fran­coph­o­ne sol­idaire sur la scène inter­na­tionale qui favorise l’é­gal­ité et l’in­clu­sion des per­son­nes vul­néra­bil­isées et dis­crim­inées sur la base de leur ori­en­ta­tion sex­uelle, de leur iden­tité ou de leur expres­sion de genre, ou des car­ac­téris­tiques sex­uelles.

HES est mem­bre act­if.

 

Réfléchir et travailler ensemble

HES tra­vaille avec la famille social­iste et rad­i­cale, mais plus large­ment encore, avec des struc­tures par­ti­sanes ou non, pour con­tribuer à la réflex­ion et aux com­bats néces­saires pour l’é­man­ci­pa­tion.

Le Par­ti social­iste est le parte­naire his­torique et naturel de tra­vail d’HES. Porté au pou­voir au gou­verne­ment et à la prési­dence à plusieurs repris­es, grâce à l’union de la gauche et des écol­o­gistes, le Par­ti social­iste a su représen­ter le change­ment social qui a per­mis les avancées pour l’égalité et l’émancipation que le com­bat pour les droits des per­son­nes LGBTI+ demande.

Le Par­ti Rad­i­cal de Gauche est à la fois le plus ancien par­ti poli­tique français et un des plus jeunes. Fondé en 1973, il se rat­tache, par ses orig­ines, son esprit et son nom, à une tra­di­tion qui remonte au milieu du XIXe siè­cle. Le rad­i­cal­isme et les rad­i­caux jouent en effet un rôle essen­tiel dans la vie poli­tique française depuis près d’un siè­cle et demi.

Le Mou­ve­ment des Jeunes Social­istes est un mou­ve­ment poli­tique de jeunesse et d’éducation pop­u­laire. Autonomes du Par­ti Social­iste, présents partout en France, en métro­pole comme dans les Out­remers.

Le Par­ti social­iste européen (PSE) réu­ni les par­tis social­istes, soci­aux-démoc­rates, tra­vail­listes et démoc­rates d’Europe. 33 organ­i­sa­tions en sont mem­bres et 12 sont asso­ciées, ain­si que 12 obser­va­teurs. Le PSE se bat pour une Europe plus pro­gres­siste.

L’Ours fonc­tionne comme un cen­tre de recherch­es théoriques et his­toriques, non seule­ment sur le social­isme, mais encore sur tous les prob­lèmes humains de notre temps, s’appuyant sur :

  • une bib­lio­thèque et un cen­tre d’archives ;
  • des pub­li­ca­tions régulières ;
  • des réu­nions bimen­su­elles, à son siège, ouvertes aux mem­bres de l’association ;
  • des col­lo­ques et man­i­fes­ta­tions annuels ouverts au pub­lic.

Il se fixe comme objet, dans une optique et une démarche human­iste et laïque, la recherche, l’étude, l’information, la pub­li­ca­tion, l’édition, la dif­fu­sion de tout ce qui con­cerne les prob­lèmes de l’homme et de sa société, aux points de vue poli­tique, social, économique, cul­turel, his­torique… Ni par­ti poli­tique ni courant de pen­sée, l’OURS s’interdit de pren­dre posi­tion sur les ques­tions d’actualité et de stratégie poli­tiques, qui ne sont pas de sa com­pé­tence.

Pre­mière des fon­da­tions poli­tiques français­es, la Fon­da­tion Jean-Jau­rès est à la fois un think tank, un acteur de ter­rain et un cen­tre d’histoire au ser­vice de tous ceux qui défend­ent le pro­grès et la démoc­ra­tie dans le monde.

L’union fait la force

HES tra­vaille aus­si, de manière évi­dente, avec les groupes internes et com­mis­sions LGBTI des autres par­tis de gauche. Organ­is­er des actions, dif­fuser des textes cosignés et militer ensem­ble pour que, dans nos organ­i­sa­tions et univers respec­tifs, dans les col­lec­tiv­ités dirigées par la gauche et les écol­o­gistes, dans toute la société, la lutte pour l’égalité et con­tre les dis­crim­i­na­tions con­tin­ue d’avancer.

Fièr-e‑s et Révo­lu­tion­naires est un col­lec­tif du PCF, créé en 1995, regroupant des com­mu­nistes et des sym­pa­thisant-e‑s sur l’ensemble du ter­ri­toire nation­al. Il défend et développe les enjeux LGBT au sein du Par­ti com­mu­niste dont il con­tribue à éla­bor­er le pro­jet, dans la société civile et le monde asso­ci­atif, ain­si que dans les luttes com­munes du Front de gauche et du Par­ti de la gauche européenne. Le col­lec­tif lutte con­tre toutes les dis­crim­i­na­tions et vio­lences liées à l’orientation sex­uelle et/ou à l’identité de genre. Il défend l’égalité des droits, l’accès aux soins, à la PMA, les droits des per­son­nes trans, ain­si que des réfugiés LGBT, dans une société de plus en plus iné­gal­i­taire qui fait pass­er les prof­its financiers avant l’humain, dans toute sa diver­sité.

Comité du mou­ve­ment Génération·s des­tiné à réfléchir sur les ques­tions d’identité de genre, d’ori­en­ta­tion sex­uelle, droits des familles, ques­tions de dis­crim­i­na­tions…

La Com­mis­sion LGBT d’Europe Écolo­gie – Les Vert­sa pour but de par­ticiper à l’élaboration du pro­gramme d’EELV. Lors des élec­tions, la Com­mis­sion prend égale­ment part à la cam­pagne élec­torale, notam­ment par la rédac­tion de tracts, ou bien l’organisation de réu­nions publiques.