Droits des personnes

Stagnation des droits LGBTI en France : le classement ILGA Europe 2021, encore derrière le bilan de 2017 !

Stagnation des droits LGBTI en France : le classement ILGA Europe 2021, encore derrière le bilan de 2017 !

Le rapport de l’ILGA Europe 2021 (pour l’année 2020 donc) est sorti et confère à la France un score de 68,5 %, la plaçant 5e sur 49 pays évalués et notés. Cette remontée mécanique, après des années de forte baisse, est due aussi à des descentes marquées d’autres pays. Elle ne fait hélas toujours pas revenir la France au niveau où la gauche l’avait laissée en 2017, avec alors un record inédit de 73 % des critères pro LGBTI remplis et réalisés. 

Après l’Allemagne, le Royaume-Uni annonce réhabiliter et indemniser ses anciens soldats homosexuels discriminés. Et la France ?

Après l’Allemagne, le Royaume-Uni annonce réhabiliter et indemniser ses anciens soldats homosexuels discriminés. Et la France ?

Le Royaume-Uni vient d’indiquer que les vétérans militaires qui se sont vus retirer leurs décorations parce qu’identifiés comme homosexuels pourront à nouveau les réclamer. Le gouvernement reconnait que cette politique, valide jusqu’en 2000 (!), était une « faute historique ». Après l’Allemagne en novembre dernier… Que fait notre pays pour les personnes condamnées car homosexuelles ?

Plateforme antidiscriminations.fr : un pas important, mais qui doit enclencher un nouveau rapport au sujet

Plateforme antidiscriminations.fr : un pas important, mais qui doit enclencher un nouveau rapport au sujet

La défenseure des Droits, autorité administrative indépendante, a lancé antidiscriminations.fr, plateforme de signalements des discriminations pour un traitement juridique et administratif de ces cas. Cette étape dans la reconnaissance de distorsions profondes pour l’accès aux droits et à la promesse républicaine que constituent les discriminations doit être suivi par une prise de conscience et une traduction politiques et ne pas se limiter à leur traitement juridique.

Pour lutter réellement contre les « thérapies de conversion » : oui à un projet de loi exhaustif

Pour lutter réellement contre les « thérapies de conversion » : oui à un projet de loi exhaustif

En France, des organisations et personnes prétendent frauduleusement pouvoir changer ou « guérir » les personnes LGBTI+. Face aux violences que constituent ces méthodes, le gouvernement doit inscrire de toute urgence dans son agenda parlementaire une loi réellement adaptée pour lutter contre ces pratiques afin de les identifier, de les condamner et de les prévenir pour y mettre définitivement fin !