Personnes trans

Pour une alliance féministe et trans

Pour une alliance féministe et trans

Suite à l’« offensive réactionnaire » suscitée par une affiche du Planning Familial, un large collectif d’organisations et personnalités – telles Adèle Haenel, Corinne Masiero, Amal Bentounsi, Pomme, Paloma, Élisa Rojas, Rebeka Warrior ou Danièle Obono – déplorent cette « instrumentalisation des droits des femmes », luttant « contre toute opposition entre féminisme et luttes trans » et refusant leur vision essentialiste des femmes. Elles appellent « au soutien actif de toutes les forces se revendiquant du féminisme envers les personnes trans ».

En juin pour défendre les droits LGBTI+, choisir l’émancipation et l’égalité : votons pour la gauche Nupes

En juin pour défendre les droits LGBTI+, choisir l’émancipation et l’égalité : votons pour la gauche Nupes

Les élections législatives de ces 12 et 19 juin 2022 arrivent dans une période politique inédite depuis des années : une union large de la gauche et des écologistes s’est faite et les partis qui la constituent partent rassemblés. Elle a le mérite de porter clairement le combat pour les droits LGBTI+ et l’égalité dans son programme, là où la droite ne propose rien.

Droits des femmes sous Macron : grandes promesses, minuscule bilan

Droits des femmes sous Macron : grandes promesses, minuscule bilan

Le 8 mars est la Journée internationale pour les droits des femmes. C’est l’occasion de revenir sur les 5 années d’un président et d’une majorité qui se revendiquaient féministe et avaient promu les droits des femmes comme grande cause nationale. Une « grande cause » bien mal servie durant 5 ans, qui concerne aussi les LGBTI+ dont les combats communs avec le féminisme font partie de notre histoire et de notre quotidien.

Macron-​Orbán en Hongrie : la présidence française de l’UE débute par un service « plus que minimum » sur les LGBTI+

Macron-​​Orbán en Hongrie : la présidence française de l’UE débute par un service « plus que minimum » sur les LGBTI+

Lundi 13 décembre, Macron a officiellement été reçu par Viktor Orbán, Premier ministre de droite ultra religieux et autoritaire d’une Hongrie où l’état de droit est rogné comme il ne l’a jamais été depuis la chute du Mur. La discussion entre les responsables politiques a tristement déçu. La présidence française de l’Union européenne (qui débute dans 2 semaines) commence donc par un constat d’impuissance face aux régimes européens violant les valeurs et les textes de l’UE dont ils tirent pourtant profit. 

Interdiction des pseudos « thérapies de conversion » : promulgation et application réelle de la loi, vite !

Interdiction des pseudos « thérapies de conversion » : promulgation et application réelle de la loi, vite !

La commission mixte paritaire réunissant député·e·s et sénatrices et sénateurs a enfin adopté la version définitive de la loi interdisant les pseudos « thérapies de conversion ». C’était l’ultime étape parlementaire avant les actions concrètes que le gouvernement doit lancer immédiatement afin qu’elle devienne réellement une loi en vigueur.

Ambiance européenne, campagne électorale : dans une discussion publique dégradée avec des réactionnaires – homophobes – en grande forme, la bataille culturelle doit reprendre à gauche

Ambiance européenne, campagne électorale : dans une discussion publique dégradée avec des réactionnaires – homophobes – en grande forme, la bataille culturelle doit reprendre à gauche

Dans une ambiance particulièrement lourde, remplie des airs toxiques de la xénophobie et des ses variations, la campagne de la présidentielle est lancée et inquiète au plus haut point, par l’ampleur, rarement vue, des discours de haine… La France ne fait pas figure d’exception, le contexte européen d’attaques contre les droits LGBTI, des femmes et l’état de droit n’est pas plus enthousiasmant.

Contre les thérapies de conversion : un 1er vote satisfaisant, mais un débat à la transphobie criante

Contre les thérapies de conversion : un 1er vote satisfaisant, mais un débat à la transphobie criante

Mardi 5 octobre, l’Assemblée nationale examinait la proposition de loi Vanceunebrock contre les thérapies de conversion (TDC). Les députés ont approuvé ce texte à une majorité écrasante des votants, mais de nombreux amendements, déposés par la droite et l’extrême droite, et rejetés, utilisaient la lutte contre les TDC pour brandir des amalgames transphobes.

Journée de la visibilité trans : dans tous les domaines intégrer les personnes trans et lutter contre les discriminations

Journée de la visibilité trans : dans tous les domaines intégrer les personnes trans et lutter contre les discriminations

Le 31 mars est la journée de la visibilité trans, une date qui doit permettre de mettre en lumière les personnes trans et les situations qu’elles rencontrent. Une journée aussi pour évoquer le rapport de Transgender Europe sur les difficultés que les parents trans rencontrent au sein de l’Union européenne, tandis que le projet de loi Bioéthique traîne et continue de les discriminer…

Suivez-​​nous

 

13 hours ago 

HES LGBTI+
📸 Retour en image sur la présence de HES LGBTI+ au 80e congrès du Parti Socialiste !Merci à tou·te·s les militant·e·s de HES, tou·te·s les congressistes qui sont passé·es sur notre stand et à tou·te·s les responsables socialistes pour leur soutien et leur engagement à nos côtés contre les discriminations et pour l’égalité et l’émancipation !  See MoreSee Less
View on Facebook

5 days ago 

HES LGBTI+
Seconde journée du congrès du Parti Socialiste à Marseille !Beaucoup de rencontres, de discussion, avec les militant·es et responsables pour rappeler les actualités du combat pour les droits LGBTI+, le prochain 10e anniversaire du mariage pour tous, des 40 ans de HES en juin…Merci à Jérôme Guedj, Jonathan Kienzlen, Marie-​​Arlette Carlotti Marc Gricourt, Christophe Clergeau, Benoît Payan, Boris Vallaud, Fabrice De Comarmond, et tou·te·s les adhérent·es pour leur passage sur le stand (et leur adhésion !) les prochains projets, en Loire-​​Atlantique, dans le Vaucluse, en Seine-Saint-Denis…  See MoreSee Less
View on Facebook