Désinformation réactionnaire sur la PMA sur internet : comme pour l’IVG, le gouvernement doit agir !

Désinformation réactionnaire sur la PMA sur internet : comme pour l’IVG, le gouvernement doit agir !

Le 16 févri­er 2017, l’Assemblée nationale adop­tait le « délit d’entrave à l’IVG » pour per­me­t­tre la fer­me­ture des sites de « dés­in­for­ma­tion » sur l’interruption volon­taire de grossesse visant à décourager et cul­pa­bilis­er les femmes souhai­tant...