Voici le communiqué d’HES alors que paraît, à la veille d’une manifestation de traditionnalistes de la famille, une tribune sur les familles au 21e siècle.

20161015 tribune

HES (socialistes lesbiennes, gays, bi et trans) salue la tribune intitulée « vive les familles au 21e siècle », que son président co-signe avec 15 personnalités politiques, intellectuelles, militantes qui  paraît, aujourd’hui, sur le HuffingtonPost. Le texte déplore que les débats sur les indispensables réformes du droit des famille aient été « saturés de caricatures, dogmes et fantasmes masquant la réalité, donc l’intérêt général ».

Les 16 signataires prennent la parole « ensemble, aujourd’hui, pour faire valoir cet intérêt général, en se fondant sur les réalités des familles et sur les racines humanistes de notre République ». Ils demandent aux « candidat-e-s à la 4e élection présidentielle du XXIe siècle » d’aborder les « enjeux d’avenir » des familles « avec les lunettes du progrès, et non les œillères du passé. 18,5 millions de familles, plus toutes celles en devenir, l’attendent ».

Signataires de la tribune sont : Jérôme BEAUGÉ, ancien président de l’Inter-LGBT, Erwann BINET, député de l’Isère, Laurence BRUNET, juriste, spécialiste en droit de la famille, Jean-Marie BONNEMAYRE, president du Conseil national des associations familiales laïques, Marie-Anne CHAPDELAINE, députée d’Ille-et-Vilaine, Gilles CLAVREUL, préfet, délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, en charge de la lutte contre la haine anti-LGBT, Jérôme COURDURIÈS, anthropologue, Aurore FOURSY, présidente de l’Inter-LGBT, Martine GROSS, sociologue à l’EHESS, Aurélien MAZUY, président de Rainbow Rose, Caroline MECARY, avocate, Corinne NARASSIGUIN, porte-parole du PS, Denis QUINQUETON, président d’HES, Yohann ROSZÉWITCH, conseiller à la lutte contre la haine et les discriminations anti-LGBT à la DILCRA et ancien président de SOS homophobie, Alexandre URWICZ, président de l’ADFH, Clémence ZAMORA-CRUZ, porte-parole de l’Inter-LGBT.