y Le Pacs a 20 ans en 2019. Voté en dernière lecture à l’Assemblée nationale le 13 octobre 1999 et promulgué le 15 novembre de la même année, il est désormais une part de l’histoire de la gauche au pouvoir et fait figure de jalon pour les luttes LGBTI+ en France.

Devenu un verbe et un adjectif, le Pacs a surtout permis de rendre dicible, parce que devenu reconnues par la loi, des couples homosexuels qui rencontraient des situations bien complexes, à une époque aussi où le sida fauchait des vies, jeunes et moins jeunes, et forçait des citoyen·nes à vivre dans l’opprobre et la honte.

Né dans la trop souvent galvaudée « société civile », cette loi, tantôt portée, critiquée, conspuée, par des associations, la majorité de droite à une époque et de gauche ensuite. la minorité de droite d’abord, puis de gauche et à nouveau de droite et tout un tas d’acteurs « scientifiques », « philosophiques » qui ont eu tous leur mot à dire sur une réforme a finalement permis une (petite) révolution salutaire.

L’histoire de la loi sur le Pacs est intéressante à plus d’un titre pour comprendre les cheminements politiques d’un texte laissé en jachère trop longtemps par les partis de gauche, voir comment ils s’en sont emparés. Comprendre aussi pourquoi les opposants ont tout fait pour hystériser un débat qui aurait pu (aurait du) être plus simplement posé, pour y voir que les germes de l’opposition au mariage étaient bien présents dans l’opposition au Pacs, de même que ceux sur la PMA. Des opposants qui affichent tant de mépris pour les familles que les personnes LGBTI tentent de fonder.

Comprendre comment un processus jamais réédité à ce jour, de création d’une loi par la société civile, de la mise en place d’un collectif puissant parce qu’opiniâtre, a pu se produire et permettre une avancée aussi importante.

Présentation du livre :

Chaque année, en France, on compte quatre Pacs signes pour cinq mariages célebrés. Qui aurait pu imaginer ce succès lorsque le Pacte civil de solidarité a été voté le 13 octobre 1999 et promulgué le 15 novembre suivant ?

Patrick Bloche, Jean-Pierre Michel et Denis Quinqueton, acteurs de premier plan, font le récit de la quatrième grande réforme de société de la seconde moitié du XXe siècle, après la légalisation de la contraception, celle de l’IVG et le divorce par consentement mutuel.

Le Pacs a changé la vie de tant de femmes et d’hommes qu’il fallait en raconter l’incroyable histoire: les assemblées chaotiques, les adversaires et alliés inattendus, les larmes versées aux enterrements à une période où l’on mourrait si jeune du Sida, les rires échangés après des nuits de travail…

Un combat de quelques-uns pour éclairer la vie de beaucoup d’autres qui est aujourd’hui la forme d’union choisie par des millions de couples.

 

 

HES LGBTI+À retrouver sur le site de l’éditeur Kero

L’incroyable histoire du Pacs

Patrick Bloche, Jean-Pierre Michel, Denis Quinqueton

256 pages. 17, 5 €