Depuis des années, l’ILGA-Europe analyse la situation des droits des personnes LGBTI dans les pays d’Europe. Elle livre un classement annuel des pays avec une échelle puis un taux de remplissage des critères qu’elle établit et qui sont mis à jour régulièrement.

Elle diffuse une carte d’Europe et un index, ainsi qu’une revue annuelle de chaque pays précisant les changements apportés à sa législation, les jurisprudences sorties et l’état politique de leur société.

Vous trouverez, ici la position de la France, depuis l’année la plus récente jusqu’à la plus l’ancienne. Les flèches illustrent l’évolution du score de la France depuis l’année précédente.

2020

Le classement de 2020 représente une chute sans précédent pour la France dont les lois et les politiques nationales n’évoluent plus, alors que celles de nos voisins continunent de prendre en compte les réalités de la société et des personnes et familles LGBTI. Le désintérêt du gouvernement est évident.

Notre analyse du classement 2020 : Chute inédite et dramatique de la France au classement ILGA Europe : les LGBTI n’existent pas vraiment pour ce gouvernement et Macron

sur 49 pays

%

au score ILGA Europe

sur 49 pays

%

au score ILGA Europe

2018

sur 49 pays

%

au score ILGA Europe

sur 49 pays

%

au score ILGA Europe

2016

sur 49 pays

%

au score ILGA Europe

sur 49 pays

%

au score ILGA Europe

2014

sur 49 pays

%

au score ILGA Europe

2013

sur 49 pays

%

au score ILGA Europe

2012

sur 49 pays

échelle de -12 à 30

2011

sur 50 pays

échelle de -7 à 17

2010

1re édition où un rang est donné à la suite d’un placement sur une échelle, l’édition ne concerne que les lesbiennes, gays et bis, les critères sur les droits des personnes trans sont encore absent de cette analyse.

sur 50 pays

échelle de -4 à 10