Les propositions d’HES pour les élections municipales

1er tour des élections municipales 2020

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

2e tour des élections municipales 2020

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

En 2002, une « Charte d’accueil et de bien­v­enue Les­bian & Gay friend­ly » était mise en place pour la pre­mière fois en France par le con­seil munic­i­pal du Mans dirigé par les social­istes avec les asso­ci­a­tions locales. Char de la ville à la « gay pride » et cen­tre LGBT ont suivi l’année d’après.

Cela a été la preuve que le volon­tarisme poli­tique d’élu·es engagé·es et le lien fort noué avec le tis­su asso­ci­atif était la meilleure manière de met­tre en place des poli­tiques de lutte con­tre les dis­crim­i­na­tions dans toutes les villes.

Des politiques menées dans de nombreuses villes gérées par des exécutifs d’union de la gauche et des écologistes

Depuis, ce sont des dizaines de villes de toutes tailles qui ont pu inté­gr­er à leurs poli­tiques publiques des dis­po­si­tions allant dans le sens de la lutte pour l’émancipation.

En dehors des très grandes villes de France, en plus des grandes métrop­o­les désor­mais par­tie inté­grante de notre paysage admin­is­tratif, il est pos­si­ble à toutes les villes de men­er des poli­tiques de lutte con­tre les dis­crim­i­na­tions et pour l’égalité.

Ces choix, actions, com­mu­ni­ca­tions seront évidem­ment for­mulés selon la capac­ité budgé­taire et en fonc­tion de la pop­u­la­tion et, évidem­ment, dans les cadres de com­mu­nautés de com­munes, d’agglomération, d’intercommunalités, de métro­pole dans lesquelles les villes se trou­vent.

Des choix politiques forts

Mais ce sont les élu·es désigné·es par le suf­frage uni­versel lors des 15 et 22 mars prochain qui auront à met­tre en œuvre, ou non, ces propo­si­tions que for­mule HES pour tous les exé­cu­tifs locaux qui devien­dront les respon­s­ables des poli­tiques munic­i­pales et locales pour les 6 prochaines années.

Nous for­mu­lons ces propo­si­tions parce qu’à tous les niveaux de pou­voir dans notre pays, des actions con­crètes peu­vent être menées et des posi­tions peu­vent être pris­es qui améliorent le quo­ti­di­en de l’ensemble de nos concitoyen·nes.

La mairie est l’échelon de prox­im­ité du pou­voir. Il est le pre­mier vers lequel tout le monde se tourne pour des actes banals, clas­siques et immuables.

L’échelon munic­i­pal est celui qui peut con­stru­ire un lien fort entre les citoyen·ne·s et le per­son­nel poli­tique et avec les admin­is­tra­tions.

Les élu·es des conseils municipaux, premi·ers·ères sur le front républicain

 Les élu·es munic­i­paux, pour leur immense majorité non-indemnisé·es, sont les pre­miers défenseur·ses des valeurs répub­li­caines et d’un pou­voir pub­lic qui s’adressent à tou·te·s les citoyen·ne·s.

Avec la néces­sité de retrou­ver des poli­tiques publiques qui remet­tent au cen­tre de leurs actions, les femmes et les hommes et fassent revenir au pre­mier plan les idéaux répub­li­cains de fra­ter­nité, d’égalité et de lib­erté.

Ils et elles sont les plus impliqué·es, les mieux considéré·es et en même temps les pre­mières et pre­miers à devoir faire face aux mécon­tente­ments de leurs administré·es à devoir agir avec des moyens réduits d’année en année et à devoir récupér­er des charges que l’État leur trans­met sans les moyens cor­re­spon­dants.

Incarner la République et défendre les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité

Si les dernières années ont vu appa­raitre une cri­tique vir­u­lente – plus ou moins facile – à l’encontre des maires et des con­seils munic­i­paux, à l’encontre des élu·es, de manière plus générale, il est une néces­sité pour­tant, à laque­lle il faut faire face : la République doit s’incarner.

Et c’est ce pre­mier éch­e­lon qui est le mieux placé pour le faire.

À tra­vers des per­son­nes qui met­tent en œuvre leurs propo­si­tions, à tra­vers les propo­si­tions qui seront mis­es en œuvre par ces mêmes per­son­nes.

À tra­vers chaque pas et mots qui visent à faire reculer les dis­par­ités de traite­ment, les iné­gal­ités, les dis­crim­i­na­tions.

À tra­vers cha­cune des actions que mèneront les con­seils munic­i­paux et mét­ro­pol­i­tains à des­ti­na­tion des citoyen·ne·s LGBTI+, la République sera incar­née.

Et notre devise encore un peu plus appliquée.

Des propositions pour lesquelles HES se met à disposition

Avec ces propo­si­tions que HES for­mule, c’est un chemin, davan­tage qu’un mode d’emploi par­fait, qui est indiqué. Mais ces propo­si­tions, appliquées par des élu·es et des exé­cu­tifs locaux déter­minés, per­me­t­tront de démon­tr­er une volon­té poli­tique forte.

HES, sur ces propo­si­tions et d’autres, se met à dis­po­si­tion de toutes les équipes munic­i­pales pour les aider à les met­tre en œuvre, pour les con­seiller, leur pro­pos­er des actions et appli­ca­tions à leurs volon­tés poli­tiques.

Nos visuels pour la campagne

Retrou­vez, ici et sur nos réseaux soci­aux, des visuels pour faire cam­pagne.