Les propositions d’HES pour les élections municipales

1er tour des élections municipales 2020

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

2e tour des élections municipales 2020

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

En 2002, une « Charte d’accueil et de bienvenue Lesbian & Gay friendly » était mise en place pour la première fois en France par le conseil municipal du Mans dirigé par les socialistes avec les associations locales. Char de la ville à la « gay pride » et centre LGBT ont suivi l’année d’après.

Cela a été la preuve que le volontarisme politique d’élu·es engagé·es et le lien fort noué avec le tissu associatif était la meilleure manière de mettre en place des politiques de lutte contre les discriminations dans toutes les villes.

Des politiques menées dans de nombreuses villes gérées par des exécutifs d’union de la gauche et des écologistes

Depuis, ce sont des dizaines de villes de toutes tailles qui ont pu intégrer à leurs politiques publiques des dispositions allant dans le sens de la lutte pour l’émancipation.

En dehors des très grandes villes de France, en plus des grandes métropoles désormais partie intégrante de notre paysage administratif, il est possible à toutes les villes de mener des politiques de lutte contre les discriminations et pour l’égalité.

Ces choix, actions, communications seront évidemment formulés selon la capacité budgétaire et en fonction de la population et, évidemment, dans les cadres de communautés de communes, d’agglomération, d’intercommunalités, de métropole dans lesquelles les villes se trouvent.

Des choix politiques forts

Mais ce sont les élu·es désigné·es par le suffrage universel lors des 15 et 22 mars prochain qui auront à mettre en œuvre, ou non, ces propositions que formule HES pour tous les exécutifs locaux qui deviendront les responsables des politiques municipales et locales pour les 6 prochaines années.

Nous formulons ces propositions parce qu’à tous les niveaux de pouvoir dans notre pays, des actions concrètes peuvent être menées et des positions peuvent être prises qui améliorent le quotidien de l’ensemble de nos concitoyen·nes.

La mairie est l’échelon de proximité du pouvoir. Il est le premier vers lequel tout le monde se tourne pour des actes banals, classiques et immuables.

L’échelon municipal est celui qui peut construire un lien fort entre les citoyen·ne·s et le personnel politique et avec les administrations.

Les élu·es des conseils municipaux, premi·ers·ères sur le front républicain

 Les élu·es municipaux, pour leur immense majorité non-indemnisé·es, sont les premiers défenseur·ses des valeurs républicaines et d’un pouvoir public qui s’adressent à tou·te·s les citoyen·ne·s.

Avec la nécessité de retrouver des politiques publiques qui remettent au centre de leurs actions, les femmes et les hommes et fassent revenir au premier plan les idéaux républicains de fraternité, d’égalité et de liberté.

Ils et elles sont les plus impliqué·es, les mieux considéré·es et en même temps les premières et premiers à devoir faire face aux mécontentements de leurs administré·es à devoir agir avec des moyens réduits d’année en année et à devoir récupérer des charges que l’État leur transmet sans les moyens correspondants.

Incarner la République et défendre les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité

Si les dernières années ont vu apparaitre une critique virulente – plus ou moins facile – à l’encontre des maires et des conseils municipaux, à l’encontre des élu·es, de manière plus générale, il est une nécessité pourtant, à laquelle il faut faire face : la République doit s’incarner.

Et c’est ce premier échelon qui est le mieux placé pour le faire.

À travers des personnes qui mettent en œuvre leurs propositions, à travers les propositions qui seront mises en œuvre par ces mêmes personnes.

À travers chaque pas et mots qui visent à faire reculer les disparités de traitement, les inégalités, les discriminations.

À travers chacune des actions que mèneront les conseils municipaux et métropolitains à destination des citoyen·ne·s LGBTI+, la République sera incarnée.

Et notre devise encore un peu plus appliquée.

Des propositions pour lesquelles HES se met à disposition

Avec ces propositions que HES formule, c’est un chemin, davantage qu’un mode d’emploi parfait, qui est indiqué. Mais ces propositions, appliquées par des élu·es et des exécutifs locaux déterminés, permettront de démontrer une volonté politique forte.

HES, sur ces propositions et d’autres, se met à disposition de toutes les équipes municipales pour les aider à les mettre en œuvre, pour les conseiller, leur proposer des actions et applications à leurs volontés politiques.

Nos visuels pour la campagne

Retrouvez, ici et sur nos réseaux sociaux, des visuels pour faire campagne.